Sido Lansari

Visuel : Peter Orlovsky, Jack Kerouac et William Burroughs à la place, Tanger
Texte : Extrait de publicité Groupe Addoha – Saad Lamjarrad
Impression sur lin et broderie à la main

Courtesy de l'artiste

Crédit photographique : Julien Buffavand

Le travail de Sido Lansari est frontal.
À travers des canevas brodés d’un vocabulaire salace et parfois cru, il aborde la sexualité en des termes et des images affranchis de toute morale puritaine, brisant tout stéréotype de genre lié à la broderie.

Faussement léger et impertinent, il questionne une sexualité complexée et en teste les limites en s’inspirant de ce qui l’entoure : une parole retenue d’une conversation ou entendue à la radio, un extrait d’une chanson de rap ou une phrase de cinéma.

Sido Lansari est né en 1988 à Casablanca, Maroc. Il a travaillé en tant que chargé de communication à la Biennale de la danse et la Biennale d’art contemporain de Lyon en France. En 2013, il commence son premier projet de création Papa suce et Maman coud.
Son travail a été montré à Rabat au Cube – independent art room, à Lyon (Modern Art Gallery – 2014; Galerie des Pentes – 2013), à Marrakech (Le 18, derb el ferranne – 2015) et à Paris (La Gaîté Lyrique – 2014, Les mots à la bouche – 2016).
Il est également co-directeur de la Cinémathèque de Tanger.

More from this artist:

LES DERNIERS PARADIS

SPEND