Ali Essafi

Ali Essafi vit et travaille au Maroc. Il étudie la psychologie en France avant de se diriger vers le cinéma (Général, nous voilà !, 1997 ; Le Silence des champs de betteraves, 1998 ; Ouarzazate Movie, 2001 ; Le Blues des Shikhates, 2004). De retour au Maroc, en 2002, il anime plusieurs ateliers d’écriture de film et milite pour la reconnaissance du cinéma documentaire tout en développant ses recherches sur les archives filmiques en Afrique du Nord. Ce travail donne lieu à des créations de films et d’installations régulièrement présentés dans des institutions et des festivals prestigieux (Witte de With Museum, Rotterdam, 2016 ; Biennale d’art, Marrakech, 2014 et 2016 ; Garage, Musée d’art contemporain, Moscou, 2016 ; Biennale d’art contemporain africain, Dakar, 2014 ; Triennale de Paris, 2012 ; MoMA, New York, 2011 ; Biennale de Sharjah, 2010).

More from this artist:

The Africans