Fouad Bellamine

Sans titre, 2010
Technique mixte sur toile
90x115 cm
Courtesy de l'artiste

_

Né le 28 novembre 1950 à Fès au Maroc est un artiste peintre qui vit et travaille entre la France et le Maroc

C’est un artiste peintre marocain, d’abord professeur d’arts plastiques à Rabat (dès 1973), qui s’établit en 1984 à Paris grâce à une bourse d’Etat et soutient une thèse en arts plastiques sur le concept de muralité dans la peinture contemporaine. Depuis Fouad Bellamine a participé à de nombreuses expositions collectives, tandis que son travail a fait l’objet de nombreuses publications et expositions personnelles à travers le monde. En outre, il est présent dans de nombreuses collections institutionnelles et privées, dont l’Institut de Monde Arabe, Paris ; le Parlement Marocain, Rabat ; le Fonds National d’Art Contemporain, Paris, Ministère de la Culture du Maroc.

Au terme de ses études secondaires, Fouad Bellamine quitte sa ville natale en 1967 pour l’Ecole des Arts Appliqués de Casablanca. Il expose pour la première fois en 1972 à la galerie “La Découverte” à Rabat. La même année, il intègre l’enseignement en qualité de professeur d’arts plastiques avant de poursuivre sa formation par un Diplôme d’Etudes Appliquées en Histoire et théorie de l’art à l’Université de la Sorbonne, Paris VIII.

Pendant les années soixante-dix, Fouad Bellamine accorde un vif intérêt au débat sur la problématique identitaire au Maroc et ses répercussions sur l’art et la culture. Cela le conduira plus tard à dire: “Il n’y a pas de peinture marocaine, il n’y a que des peintres marocains…”. Sa passion pour la peinture et l’histoire de l’art se double d’une curiosité qui l’implique dans la recherche aussi bien du point de vue théorique que pratique.

L’évolution de l’art en Occident le passionne, il est ouvert et attentif à toutes les nouvelles tendances, ce qui le conduira très tôt à réaliser des installations et fera de lui l’un des premiers peintres “installationnistes” au Maroc. Cependant la peinture est sa passion. Sa première exposition à Paris en 1980 est saluée par les critiques d’art. Fouad Bellamine s’installe à Paris où il résidera une dizaine d’années. Il peint pendant cette période des arcs, arches, des voûtes où la gestuelle du corps est consubstantielle avec l’acte de peindre et le “faire espace”. Dans ses tableaux, la quête de lumière est fondatrice de l’espace pictural.

Aujourd’hui, Fouad Bellamine compte parmi les artistes majeurs de l’art pictural au Maroc. Fouad Bellamine vit et travaille entre Rabat et Paris.

More from this artist:

Fragments d’un miroir

Fragments d’un Miroir