SPEND – إنفق

Du ready-made au « ready-bought » ?

Le projet curatorial SPEND invite l’art, les artistes et le public à la transgression en proposant de réfléchir aux fonctionnements de la consommation de masse contemporaine.
Stratégie de commercialisation au détail, abondance, sur-stockage, l’oeuvre d’art devient produit artistique et la galerie d’art supermarché, emblème ultime de la mondialisation, des inégalités économiques croissantes et du consumérisme effréné. Considérant le succès des magasins à prix unique, “tout à 100 yen”, “tout à 100 francs” ou “tout à 99 cents”, Kulte invite vingt sept artistes à proposer chacun une série d’oeuvres vendues au prix unique de 5000 dirhams. Multiples, dessins, photographies, objets, design industriel ou artisanal, peintures et sérigraphies, chaque artiste est libre de proposer le “produit artistique” de son choix.

Sommes-nous passés du ready-made au « ready-bought » ?

” Le projet curatorial SPEND propose donc une réflexion plus large sur les mécanismes et devenirs de la consommation de masse contemporaine. En reprenant les codes du retailing et en imitant les temples de la consommation que sont les magasins à prix unique, Kulte s’inscrit dans la lignée de Warhol, qui fit de son œuvre « la caisse de résonance et le produit du monde capitaliste et libéral », allant au-delà des seuls constat et dénonciation, tout en prenant ses distances des idées duchampiennes et warholiennes considérant l’art comme un contenant pour revenir au contenu.”

Flora Fettah

_

35 pages / FR-AR
Décembre 2017
Dépôt Légal 2017MO5072
ISBN 978-9954-9605-4-7

50MAD / 11€