Line of Flight

Zineb Sedira

28th Sep - 25th Nov 2017

“Line of Flight” est le premier solo show de Zineb Sedira au Maroc.
Par les moyens d’une recherche quasi-ethnographique, et au gré de courses et de lâchés de pigeons saisonniers, “Line of Flight” est un projet de recherche qui explore des questionnements continus et récurrents dans le travail de l’artiste : le rapport au “chez-soi”, la rupture du sujet avec son territoire d’origine, la déterritorialisation ou les problématiques de transmission et de communication, autant d’invitations à réfléchir et à penser l’histoire personnelle ou politique des trajectoires et des mouvements directionnels humains. C’est ainsi que la figure du homing pigeon, largement célébrée dans la poésie, littérature, instrument séculaire de communication entre les humains par temps de guerre ou de paix, devient symbole prétexte, invitation à retrouver et à créer de nouveaux espaces de liberté.

Les photographies de la série Birds of Passage semblent avoir été prises au cœur même d’une nuée de pigeons voyageurs, captures esthétisantes qui donnent à voir des compositions parfois inattendues. La situation de migration est sans cesse composée et recomposée par le déplacement. Ce que le photographique fait au mouvement, c’est en l’occurrence de questionner son identité hic et nunc (ici et maintenant), en faisant de l’évanescent une statuaire propice à la contemplation, voire au questionnement qui ouvrent sur les conditions du nomade contemporain. Or le pigeon n’est pas une oiseau migrateur au sens strict. C’est un oiseau du retour (homing pigeon). Ici, L’art de Zineb Sedira prend toute sa force dans sa capacité à nous situer entre le retour et le passage, entre le voyage et sa destination. Tandis que ces clichés suggèrent la force des aléas, ou peut-être les algorithmes cachées des trajectoires de vies, ce qu’ils semblent certifier c’est l’éternel tension vers le chez-soi. Tension par l’acte, tension par la pensée.

* Le titre “Line of Flight” fait référence au concept philosophique de ligne de fuite tel que pensé et développé par Gilles Deleuze & Félix Guattari. La ligne de fuite exprime l’inachèvement, le mouvement, et plus largement la figure de ce qui est en devenir. Elle est précisément ce qui permet de retrouver la liberté.