Super Oum

Fatima Mazmouz

22nd Mar - 22nd May 2014

Dans Super Oum, Fatima Mazmouz en performant son corps – alors enceinte – engage une réflexion sur les projections que cristallise le corps féminin dans la sphère intime comme dans celle du politique.


En se jouant des codes de représentation de la figure humaine de nos sociétés ancestrales et contemporaines, Fatima Mazmouz joue tour à tour la catcheuse, la déesse mère indo-européenne, ou prend la pose telle une modèle de studio photo pour nous amener à repenser l’être féminin…


Serait-ce la grossesse, cet état temporaire, éprouvé par la femme qui définirait l’être féminin ? Ce moment où peu à peu le corps de la femme, l’intime, glisse vers le sociétal : l’être fécond, l’être reproducteur ?


Alors que le corps de la femme n’échappe
à aucun cliché, aucune icône, aucun protectionnisme et paradoxalement aucun exhibitionnisme, «Super Oum» de Fatima Mazmouz nous dévoile des silhouettes qui nous interrogent sur la question de notre ap-partenance, de notre identité.